Accueil du site > Tutoriaux > Entretien régulier > Informations du calculateur via voyant DIAG

Informations du calculateur via voyant DIAG

lundi 2 février 2009, par Wiloskill

1- Fabrication de l’outil, branchements :

On ne peut pas faire plus simple ! Il suffit d’avoir….du fil, rien d’autre ! En fait 2 fils, suffisamment longs pour aller du moteur jusqu’à l’intérieur de la voiture, devant le volant. Si vous voulez vous faire un modèle « luxe » un peu comme celui qui est commercialisé, alors vous pouvez aussi mettre un interrupteur.

Il faut ensuite brancher celui-ci sur la prise diagnostic verte du calculateur. Celle-ci est placée sur la 106 juste devant ce dernier, derrière le phare :

JPEG - 37.1 ko

Elle est branchée sur une embase : c’est en fait un leur, il suffit de passer ses doigts derrière pour s’en rendre compte (cela protège les contacts malgré tout). Pour la libérer, il faut enlever la petite agrafe métallique qui la tient avec une petite pince par exemple, après on obtient ceci :

JPEG - 23.8 ko

Branchez alors un fil sur la masse ou le connecteur négatif de la batterie, bref là où vous pouvez :

JPEG - 11.6 ko

Puis un autre fil sur le contact numéro 2 (c’est écrit en petit sur le plastique violet) :

Dénudez les autres extrémités de vos deux fils, si vous voulez vous pouvez y mettre un interrupteur ou un bouton poussoir : le câblage est déjà terminé !

2 – Lecture des défauts :

Une possibilité offerte par ce « système » est la lecture des défauts constatés jusqu’à maintenant par le calculateur, puis sauvegardés (vous les obtiendrez donc même si le défaut n’est plus valable il me semble !). Certains de ces défauts sont critiques, c’est-à-dire qu’ils obligent au calculateur à prendre des valeurs d’usine « par défaut » à la place, et éclairent le voyant « défaut calculateur/injection » du tableau de bord, mais tous ne sont pas critiques !
Il va falloir lire, un par un, tous les numéros de défauts.
Pour cela, interrupteur ouvert (fils `dans le vent`), commencez par mettre le contact avec les clés, sans démarrer le moteur, puis fermez l’interrupteur (autrement dit, établissez le contact entre nos deux fils) pendant environ 4 secondes. Le voyant du tableau de bord « défaut calculateur », allumé jusqu’ici (comme il est normal avec le contact mis mais moteur arrêté), va s’éteindre au bout de quelques secondes, puis émettre deux séries de clignotement : il vous faut compter le nombre de ceux-ci ; le nombre de clignotements de la première série correspondant au chiffre des dizaines du numéro de défaut, et le second au chiffre des unités.
Par exemple, un seul « flash » suivit de 2 « flashs » rapprochés, signifie 12.
A savoir qu’au début vous aurez toujours 12, qui signifie « début de séquence ». Ensuite, attendez quelques secondes que le voyant se rallume, puis opérez de même pour visualiser le défaut suivant, jusqu’à obtenir 11, signifiant la fin de la séquence. :cool :

Un autre moyen de comprendre ce lourd texte et de regarder la démo que je vous ai faite :

Je vous ai ici rassemblé tous les défauts et leurs numéros correspondants que j’ai trouvés par différents moyens/sites (tous ne sont pas possibles sur 106 bien sur). Les (x) indiquent les défaits critiques.

11 : Fin de séquence
12 : Début de séquence
13 (x) : Fonction thermistance air admission
14 (x) : Fonction thermistance liquide de refroidissement moteur
15 : Relais pompe à carburant ou circuit de commande de celui-ci
18 : « Turbo coolant pump control »
21 (x) : Fonction ralenti du contacteur ou du potentiomètre papillon
22 : Commande vanne régulation ralenti si présente, sinon calculateur
25 (x) : « Variable induction solenoid valve (VISV) L or circuit »
26 (x) : « Variable induction solenoid valve (VISV) C or circuit »
27 (x) : « Vehicule speed sensor (VSS) or circuit »
31 : Auto-adaptation régulation richesse
32 : Auto-adaptation régulation richesse ou défaut échappement ou pression essence
33 (x) : Fonction débitmètre d’air admission ou capteur de pression absolue
34 (x) : Commande vanne purge du canister
35 : Fonction pleine charge du contacteur papillon
36 : « Oxygen sensor (OS) heater control or OS circuit »
41 : Fonction capteur vitesse/position moteur
42 (x) : Commande injecteurs ou injecteurs
43 (x) : Fonction anti-cliquetis
44 (x) : Capteur cliquetis
45 : « Ignition coil control 1 »
46 : « Turbo boost pressure solenoid valve (BPSV) or circuit »
47 : « Turbo pressure regulation »
51 (x) : Fonction sonde à oxygène
52 (x) : Fonction régulation richesse, tension d’alimentation, « air or exhaust leak »
53 : Tension batterie
54 (x) : Panne de calculateur
55 : Fonction potentiomètre de réglage richesse
56 : « Immobiliser system »
57/58/59 : « Ignition coil control 2/3/4 »
61 : « Variable turbo regulation valve or circuit »
62 (x) : Capteur de cliquetis 2 ou circuit
63 (x) : identique à 51
64 : Contrôle de richesse B
65 (x) : « Cylinder identification (CID) or circuit »
71 : « Injector n°1 control or injector circuit »
72 : « Injector n°2 control or injector circuit »
73 : « Injector n°3 control or injector circuit »
74 : « Injector n°4 control or injector circuit »
75 : « Injector n°5 control or injector circuit »
76 : « Injector n°6 control or injector circuit »
79 (x) : « Manifold absolute pressure (MAP) sensor or MAP sensor circuit

3 - Fonction tests :

Maintenant, le plus marrant. :love : Une seconde possibilité offerte par ce système est de pouvoir tester divers composants électriques de la voiture. Pour cela, procédez de la même façon que pour lire les défauts, à la différence que le contact doit être établi avec l’interrupteur déjà fermé ! Attendez ensuite quelques secondes, puis ouvrez-le : la pompe à carburant et son relai vont s’actionner /se désactionner pendant la durée de leur test (d’où le BZZZ fait par le relai). Le voyant va également émettre le numéro correspondant à ce test. Quand le voyant ne bouge plus (est allumé fixement), vous pouvez fermer l’interrupteur 4 secondes, le réouvrir, le test porte alors sur autre chose. Dans l’ordre, les tests se font ainsi :

81/91 : Pompe à carburant et relai
82/92 : Injecteur
83/93 : Correction du ralenti (on voit le petit boutougnioule de ralenti aller et venir)
84/94 : Vanne du canister
85/95 : « A/C compressor and relay »
86/96 : « Variable air intake solenoid (valve A)
87/97 : « Variable air intake solenoid (valve B)

4- Effacement des défauts :

Si des réparations ont été faites, ou des changements effectués, il faut effacer les défauts sauvegardés par le calculateur, pour cela avec le contact mis, tenir l’interrupteur fermé pendant au moins 10s, puis le réouvrir.

Voilà, je pense que cela servira, surtout étant donné le prix facturé par un `pro` pour une opération de ce genre.

P.-S.

Lien forum auto topic de Kazouille

Poste écrit par toto123 (alias remiw sur FA)

2 Messages de forum

  • Bonjour,

    J’ai testé et suivi à la lettre le montage et les indications et je ne comprends pas, le voyant ne s’éteint jamais. Quelqu’un pourrait il me dire pourquoi ca ne marche pas ?

    Merci

  • Informations du calculateur via voyant DIAG 21 février 2011 18:25, par boost

    quel prise utilisé sur phase 2 ? je n’ai pas la prise verte comme sur les 106 phase 1.

L'actu !

Surprise : le concept

15 août 2017 — Futurs modèles, Concept-cars, Bmw

Le concours d'élégance de Pebble Beach, aux Etats-Unis, se tiendra dans (...)

Ford GT : une '67 Heritag

15 août 2017 — Nouveautés, Coupé, Séries spéciales, Ford, Gt, Gt 2

Nouvelle série limitée de la GT pour fêter les 40 ans d'une victoire dans (...)

T-Roc : Volkswagen (...)

15 août 2017 — Nouveautés, Nouveaux modèles, Volkswagen

Plus qu'une semaine avant la présentation du T-Roc, petit frère du (...)

Carambolage massif (...)

15 août 2017 — Faits divers & Insolite, Crash, Circuit Nürburgring

Un énorme carambolage a eu lieu hier sur le circuit du Nürburgring avec (...)

Ils portent plainte (...)

15 août 2017 — Faits divers & Insolite, Autres faits divers & insolite, Porsche

Le ridicule ne tue pas, et surtout pas aux Etats-Unis, pays de la (...)

>> Voir toute l'actualité

 
  • Accueil |
  • Nous contacter |
  • Plan du Site